Japon Voyage

Cinq endroits à ne pas rater lors d’un séjour à Kyoto au Japon

Kinkaku-ji Kyoto JaponElle fut la capitale du Japon pendant plus de 1000 ans et c’est pourquoi la ville Kyoto déborde toujours des vestiges de sa gloire passée. Kyoto possède une étonnante collection de sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, une collection qui à elle seule suffirait pour la positionner parmi les meilleures villes du Japon, mais Kyoto dispose de bien d’autres atouts pour nous séduire. Des quartiers de geishas jusqu’aux restaurants où l’on y trouve la cuisine la plus exquise du Japon sans oublier les temples de la culture Zen.

Mais Kyoto ça n’est pas non plus que des temples et le coté traditionnel du Japon, la ville accueille aussi son lot de cafés branchés et son art moderne. Kyoto c’est un peu comme le yin yang culturel de Tokyo, mais avec juste une pincée de modernité.

Alors, si vous comptez faire un voyage au Japon et vous rendre dans la superbe ville de Kyoto, je vous propose 5 lieux à découvrir pour obtenir un avant-goût de ce qui vous attend.

1.Kinkaku-ji (Le Pavillon d’Or)

Que ce soit couronné de neige en hiver ou placé sur un fond de verdure en été, rien ne symbolise autant Kyoto que le reflet doré du Kinkaku-ji sur ​​la surface ondulée de l’étang devant lui. Pas même les foules de touristes, ils viennent par millier, qui peuvent nuire à la splendeur incontestable du Kinkaku-ji. La reconstruction de l’édifice a été dévoilé en 1955, cinq ans après que l’original du 14ème siècle fut incendié par un des moines du temple.

2. Ginkaku-ji (Le Pavillon d’Argent)
Contrairement au Pavillon d’Or, le Pavillon d’argent n’a pas de trace d’argent sur lui. Le temple a été construit dans les années 1480 comme une maison de retraite pour le shogun et il était prévu qu’il soit recouvert de feuille d’argent. Les spécialistes pensent qu’ils ont manqué d’argent avant d’arriver à cette partie du projet. Et quand le shogun mort quelques années plus tard, le pavillon a été transformé en temple Zen qu’il est aujourd’hui. Bien que le temple lui-même soit petit et modeste , une version spartiate de son illustre cousin d’or, le Kinkaku-ji, c’est tout un spectacle de voir le reflet sur l’étang, les arbres bien entretenus, le jardin de sable ratissé…

3. Ryoan-ji
Le jardin de pierres du temple zen de Ryoan-ji est une véritable énigme. Personne ne sait qui l’a conçu ou quelle en est la signification avec ses 15 rochers dispersés à travers son étendue de gravier blanc ratissé. Certains universitaires disent que cela représente un tigre portant un lionceau à travers un ruisseau, d’autres pensent qu’ils représentent un océan agrémenté de petites îles ou un ciel parsemé de nuages, Il y a même une théorie selon laquelle les roches forment une carte des monastères zen chinois. La seule chose sur laquelle les chercheurs sont tous d’accord, c’est que Ryoan-ji est l’un des plus beaux exemples de l’aménagement paysager zen dans le pays. Vous pourriez y rester pendant des années à envisager tranquillement les énigmes du jardin et vous n’aurez toujours pas la réponse et c’est peut-être la le but.



4. Toei Kyoto Studio Park
Oui, c’est touristique, et oui, c’est un peu kitch aussi, mais s’habiller comme un samouraï et regarder les acteurs de la télévision sur le plateau a toujours un certain charme. Eigamura, ou Kyoto Toei Studio Park est un studio de télévision et un décor de cinéma avec un parc à thème, où en plus de vous habiller en costume d’époque vous pouvez vous promener autour d’une maquette de ville de samouraïs de l’ère Edo.

5. Gion
Ce n’est pas le seul district de geishas au Japon, mais Gion est un ensemble de rues définies par ses vieux bâtiments en bois, ses salons de thé et ses restaurants exclusifs japonais, il est de loin le plus célèbre. Passez une heure à errer dans les région et vous aurez la chance d’apercevoir une geisha dans leurs sandales zori encombrantes et leurs kimonos exquis.
Cependant, chaque mois de juillet, les charmes des geishas sont éclipsés par le Gion Matsuri, un festival qui attire plus d’un million de visiteurs pour son défilé de chars du festival et ses spectacles musicaux traditionnels.

La liste n’est bien sur pas exhaustive et il existe des dizaines de lieux extraordinaires à Kyoto qu’il vous faudra découvrir mais c’est déjà un bon début. Bon séjour !

2 reflexions sur “Cinq endroits à ne pas rater lors d’un séjour à Kyoto au Japon

  1. Martin

    Bonsoir, merci pour l article. Je pars a Kyoto dans un mois, je suis en train de préparer mon programme, j aurai ai é savoir si les 5 lieux que vous citez dans l article sont envisageables en 1 journee ou est ce preferable en 2 ? (Je ne reste que 48h a Kyoto). Ps: ca aurait été top d ajouter une google maps avec le positionnement de ces lieux.

  2. Le Japonais Auteur de l'article

    Bonsoir, oui c’est réalisable en une journée après ça serait dommage de ne pas en profiter pleinement, dans tous les cas, les lieux ne sont pas très éloignés. Merci pour le conseil pour google maps, les lieux sont très connus, vous n’aurez pas de mal à la situer sur la carte rien qu’en indiquant le nom. Bon séjour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *