Japon Voyage

Le top 3 des activités à faire à Tokyo

festival tokyoTout d’abord, il est à noter que les trois premières choses à faire à Tokyo sont dépendantes du moment où vous prévoyez de visiter la ville et quel genre de touriste  vous êtes.
Tokyo est peut-être le meilleur exemple d’une ville moderne, elle offre quelque chose de spécial pour chaque touriste. Le randonneur, le voyageur romantique, le voyage familial ou le couple de retraités , le voyageur religieux et le fan obsessionnel, chacun y trouvera les vacances de ses rêves.

1 – Les Festivals à Tokyo

Mon numéro un sur la liste des choses à voir et à faire à Tokyo sont les festivals. Quelle que soit la saison de votre visite, vous serez toujours en mesure de voir quelques festivités. Il y a quatre saisons distinctes au Japon, printemps, été, automne et hiver. Si vous avez eu la prévoyance, ou tout simplement de la chance, vous avez planifié votre voyage à Tokyo durant le printemps (de mars à mai), vous pourrez alors regarder le Hanami (le Cherry Blossom Festival) et le Festival des pruniers japonais dans tous les parcs et jardins de la ville. La floraison des fleurs de Sakura (fleurs de cerisier) a longtemps été l’une des principales attractions pour les touristes de partout dans le monde et c’est un must à voir lors d’un voyage à Tokyo.

L’été (juin à août) peut-être la saison la plus difficile pour le tourisme, car le temps peut être un peu trop chaud et humide. Mais les couleurs et les lumières abondent dans la ville même durant ces mois.
Le festival Tanabata voit toutes les principales rues décorées de banderoles colorées attachées à des poteaux de bambou. Les gens écrivent leurs souhaits sur les papiers et les suspendent à leurs maisons et dans les arbres. À la fin de juillet, il y a les feux d’artifice sur la rivière Sumida. En Automne (septembre à novembre) on retrouve Momiji (Festival des feuilles) quand toute la ville se transforme en rouge et orange. L’hiver ( décembre à février) pourrait ne pas avoir un grand festival mais Tokyo est magnifique pendant la période de Noël et du Nouvel An. Shogatsu ou le Nouvel An japonais tombe en janvier. Hatsumode est le festival japonais où à partir de minuit, la veille du Nouvel An, les Japonais rendent visite aux sanctuaires japonais pour prier pour la santé et la prospérité. Le Temple Meiji Jingu à Tokyo est un lieu de pèlerinage populaire.



2 – Des lieux de l’Histoire

Avec une civilisation aussi ancienne, la prochaine chose qu’un touriste doit faire est d’explorer l’histoire de la ville. La première étape doit être le palais impérial lors de votre visite de la ville de Tokyo. Le palais est à la maison de l’empereur et sa famille. Les douves et les murs de pierre massifs entourent le château. Kokyo Gaien ou le jardin du palais est situé juste à l’extérieur du palais et est l’endroit parfait pour des photos souvenirs. Le temple Senso-ji à Tokyo est un temple bouddhiste. Selon la légende, sa construction fut achevée en 645 ce qui en fait le plus vieux temple de Tokyo.
Lorsque vous avez terminé avec les vieux bâtiments, allez donc visiter le Musée national de Tokyo qui contient des miroirs anciens samouraïs et des estampes intéressantes entre autres artefacts. Le Musée Edo- Toyko est également un must pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire et la culture de cet empire unique. Ici on peut voir le château d’Edo original et aussi la réplique d’un ancien théâtre Kabuki. Ne pas oublier de regarder un match de sumo ou un spectacle de Kabuki. C’est alors seulement que votre expérience culturelle sera en voie d’achèvement.

3 – Un paysage urbain éblouissant

Après avoir vu la ville de l’intérieur, ne voudriez-vous pas avoir un point de vue aérien ? Au Japon , vous pouvez le faire gratuitement. Une visite au quarante-cinquième étage de l’Office du gouvernement métropolitain de Tokyo offre une vue magnifique sur toute la ville, un mélange fantastique de vieux bâtiments et des merveilles de l’ingénierie moderne. De là-haut un touriste se rend compte comment est bien organisée la ville de Tokyo est et comment elle parvient à utiliser chaque centimètre d’espace libre. Si vos yeux se fatiguent sur la ville, vous pouvez également attraper un aperçu du mont Fuji !

En souhaitant à tous les touristes à Tokyo « Gokouun o Inorimasu » (bonne chance) .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *